Le mal être chez le chien : quelles solutions pour l’aider ?

Le mal être chez le chien : quelles solutions pour l’aider ?

Le mal être chez le chien : quelles solutions pour l’aider ? 560 420 Zylkène

Le mal être est une émotion parfois incontrôlable dont le chien peut subir. Le blocage émotionnel a lieu quand il doit faire face à une situation nouvelle ou inhabituelle. Pour le bien-être de votre animal de compagnie, il est important de résoudre ces situations déstabilisantes. Mais quelles sont les solutions pour aider à surmonter ces moments difficiles ? On vous dit tout !

Les signes qui doivent vous alerter :

La peur se manifeste sous différentes formes à interpréter selon le contexte (la situation inhabituelle qui se trouve face au chien). Afin d’écarter toute maladie sous-jacente, une consultation vétérinaire est nécessaire pour poser un diagnostic qu’il soit ou non pathologique.

  • Battement du cœur rapide (tachycardie).
  • Pupilles dilatées (mydriase).
  • Poil hérissé sur le dos.
  • Salivation excessive (hypersalivation).
  • Halètement rapide (respiration accélérée).
  • Désobéissance aux ordres du maître.
  • Léchage compulsif et répété sur les pattes, les flancs voire sur les parties génitales.
  • Problèmes digestifs (vomissements, diarrhées).
  • Mictions et défécations émotionnelles.
  • Destruction de l’environnement.
  • Modifications comportementales avec des aboiements intempestifs, des babines retroussées, des grognements, un isolement ou une hyperactivité soudaine…

Pourquoi un chien est craintif ?

La cause d’un mal être peut être très diversifiée… il est essentiel de trouver rapidement l’élément perturbateur :

  • Un manque de socialisation: le chien a un déficit de l’apprentissage… Il n’a pas eu suffisamment d’expériences positives lors des sorties précoces (avant 3 mois). Il n’est pas habitué aux situations nouvelles ou inhabituelles.
  • Un traumatisme ultérieur: le passé du chien peut être à l’origine de cette source de stress. Un animal abandonné et/ou maltraité se réfugie dans un état d’inquiétude et d’insécurité permanent. Il garde tout simplement en mémoire ses mauvaises expériences passées.
  • Solitude et manque d’activité: rester seul à la maison ou être séparé de son maître est une situation déstabilisante pour votre chien. Ce moment difficile ne doit pas perdurer et une modification des mauvaises habitudes doit être appliquée immédiatement. Le chien a besoin d’être stimulé mentalement et physiquement pour être bien dans ses pattes. Il doit être promené au moins deux fois par jour… toujours dans un nouvel environnement. Ces sollicitations extérieures sont sources de bien-être !
  • Changement dans l’environnement: des bruits stridents, un déménagement, des odeurs étranges, l’arrivée d’un nouveau-né ou d’un congénère… sont des nouvelles situations qui perturbent la routine de votre chien.
  • Le tempérament du chien: certaines races de chiens sont prédisposées au stress… cette peur fait partie intégrante de son hérédité.

Comment apaiser un chien craintif ?

Il existe plusieurs méthodes pour aider à apaiser le chien craintif. Certaines solutions peuvent être associées à une thérapie comportementale.

Les solutions naturelles pour apaiser le chien :

L’utilisation de l’homéopathie est une solution naturelle efficace. N’hésitez pas à demander des conseils à votre vétérinaire notamment s’il a une spécialisation « homéopathe ».

Les huiles essentielles peuvent aider le chien inquiet qui a du mal à évoluer dans son environnement. Cette méthode naturelle doit être utilisée par voie cutanée dans le cadre d’un massage. Cette technique très efficace permet de décontracter l’animal. Il est également possible de laisser diffuser les huiles essentielles dans une pièce où se trouve le chien.

La prise de l’aliment complémentaire Zylkène élaboré à base d’alpha-casozépine permet d’anticiper la situation déstabilisante et contribue au maintien d’un comportement équilibré Issue d’une protéine de lait, cette molécule d’origine 100% naturelle est dotée de propriétés apaisantes. A verser dans la gamelle de nourriture ou à donner en toute simplicité comme friandise, Zylkène est un allié indispensable pour aider votre animal à retrouver sa sérénité.

Les traitements vétérinaires pour calmer le chien

La mise en place d’une thérapie comportementale avec l’aide d’un comportementaliste canin est vivement conseillée pour pratiquer une désensibilisation chez le chien. Plus tôt votre animal sera pris en charge, meilleure sera sa guérison ! Le principe repose sur du renforcement positif afin de créer des nouveaux comportements. L’habituation demande beaucoup de patience, de temps et d’amour pour que votre animal parvienne à modifier son comportement… jusqu’à la disparition totale de la réponse face à un stimulus.

Le maître doit également rectifier les mauvaises habitudes… Quand votre chien rencontre une situation stressante, vous devez rester calme. La plupart des animaux peuvent ressentir les émotions de leurs maîtres, ce qui peut les déstabiliser encore plus. Pendant l’épisode déstabilisant, vous devez le laisser tranquille et ne pas le réconforter ! Ne le chouchoutez pas trop… si votre chien compte sur votre réconfort, il ne saura pas rester seul à la maison (anxiété de séparation). Enfin, lors de la confrontation à un événement stressant, vous pouvez rediriger cette peur par le biais du jeu. Ainsi, l’animal ne sera plus focalisé sur cette peur qu’il l’obsède.

5/5 - (2 votes)